Clarifier les attentes pour favoriser le développement des talents

Le talent s’exprime en contexte

Chaque entreprise est unique, de par ses valeurs, son business-model, son organisation, ses employés. De même l’individu possède ses propres spécificités, orientations et préférences.

Cette diversité est une richesse à valoriser mais le rôle du management n’est-il pas de permettre à l’ensemble de ces talents de travailler en bonne intelligence ?  Il est pour cela nécessaire que les équipes partagent des orientations cohérentes avec la stratégie et les besoins de l’entreprise. L’adaptation du référentiel de comportements et compétence servant de base aux évaluations 360° est de fait une étape centrale du process.

Evaluer est une pratique éminemment sociale. L’évaluation « n’est jamais indépendante du milieu qui la commandite, ni de celui qui l’exécute. Le système d’influence réciproque inclut aussi bien le contexte général que le rapport évaluateur-évalué et les normes et valeurs qui régissent l’organisation sociale dans laquelle s’effectue cette évaluation » (Le Poultier, 1992).

Toute évaluation est un processus dynamique comparant un référé et un référent, ce qui est attendu et ce qui observé.  Malheureusement  nombre d’évaluations n’explicitent pas ce référé ! Pourquoi se le cacher ? Et surtout pourquoi laisser implicites ces attentes alors même que cette connaissance est un facteur important de développement du talent en contexte.

Connaître la référence pour ajuster sa pratique

Permettre aux bénéficiaires d’un 360° de connaître les attentes de leur organisation est source de développement d’une compétence sociale spécifique, la clairvoyance normative.

Py et Somat (1991) la définisse comme « une connaissance du caractère normatif ou contre-normatif d’un type de comportements sociaux ou d’un type de jugements. Cette connaissance est indépendante du degré d’adhésion normative ». Dit autrement connaître les attentes de son entreprise peut permettre à l’individu d’ajuster sa pratique.

Cette confrontation va permettre au bénéficiaire de comparer lui-même ses comportements aux attentes. Elle va lui permettre de s’autoévaluer, d’intérioriser, de faire siennes les attentes organisationnelles, et ainsi d’ajuster ses talents au contexte dans lequel il évolue.

Si chaque professionnel constitue un talent à découvrir et développer il est important d’avoir à l’esprit que celui-ci s’exprime dans un contexte d’exercice spécifique. C’est à l’articulation des attentes organisationnelles et individuelles que le développement des talents se joue et se jouera.

 

Nicolas Caresmel – n.caresmel@options-rh.com

Cabinet Options-RH – www.options-rh.com

Publicités
Comments
One Response to “Clarifier les attentes pour favoriser le développement des talents”
  1. Laurent dit :

    Bien utiliser les talents de chacun c’est tirer partie des qualités personnelles et de les mettre au service d’un groupe de travail voire d’une entreprise. C’est tout l’art de la GRH !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :